Eglise Saint-Laon / 79 / Thouars

De l’époque romane à nos jours, l’église Saint-Laon renferme quelques trésors.

Eglise Saint-Laon, façade sud de l'église, vue sur le clocher roman

Petite histoire. Au XIe siècle, Achard, seigneur de Saint-Laon sur Dive décide  d’honorer les reliques de Saint-Laon à Thouars, d’où la fondation de l’église. Au XIIe siècle, l’abbaye possède des richesses conséquentes grâce à l’aura de saint Laon, qui, dit-on, guérit de la folie. Une douzaine de chanoines occupent les bâtiments conventuels de l’abbaye. Suivant la règle de saint-Augustin, les chanoines se virent trop réprimandés. Ils décident de quitter les bâtiments conventuels, trop vétustes à leur goût, pour s’installer dans des maisons individuelles. En dehors de leur règle, l’abbé Abraham Ribier instaure une réforme. L’ordre est rétabli et il rattache la maison abbatiale à l’ordre de sainte Geneviève. Comme de nombreuses abbayes en France, le passage de la Révolution Française fin XVIIIe siècle signe l’arrête de la vie monastique. L’église est déclassée en église paroissiale.

Remaniements architecturaux. Construites sur plusieurs époques différentes, l’église garde une trace de l’époque romane de par son clocher. En effet, possédant des baies romanes, sur plan carré, c’est le seul témoin de la première fondation de l’abbaye. L’église, fortement remaniée par la suite, conserve un appareillage de voûte gothique sur retombées d’ogives. A cette époque, la façade occidentale est reprise et l’église possédait une flèche (comparable à celle de Saint-Savin avec une dimension de moindre importance), mais elle disparut au début du XVIIIe siècle. Quant aux bâtiments conventuels, ils ont subi de fortes restaurations au XVIIe siècle de la part du duc de la Trémoïlle, Henri, seigneur de Thouars. On y accole même de nouveaux bâtiments, où dans l’un d’entre eux, l’hôtel de ville de Thouars s’y installera quelques siècles plus tard. (actuellement encore dans cet ancien bâtiment conventuel).

In situ. A l’intérieur de l’église, un enfeu et une chapelle latérale, construite au XVe siècle, ont été dévolus à une dauphine, Marguerite d’Ecosse. Le retable, immanquable de par ses dimensions, reste la pièce maîtresse de l’église. Œuvre du XVIIe siècle, il a subit une grande campagne de restaurations en 1995, qui lui donne aujourd’hui tout son éclat. Médaillons, épisodes de la vie des saints Augustin, Hilaire, et Amboise, la présence de la Vierge, et un système décoratif de guirlandes et de rosaces, sculptent ce gigantesque retable. A l’opposé dans l’église, sur une tribune, elle-aussi sculptée de rosace et autres fioritures finement ciselées, l’orgue trône majestueusement. Placé face au chœur, au-dessus de la porte principale (porte occidentale), était destinée originellement à l’église Saint-Médard ( voir l’article : https://1001patrimoines.wordpress.com/category/eglise-saint-medard/). Datant du XIXe siècle, c’est un bel exemple du travail de la Facture Française dans la deuxième partie du XIXe siècle. 23 tuyaux, une tourelle et des lanternons composent cet instrument. Seul orgue de la ville de Thouars, il a été classé et protégé depuis 1999. Les vitraux qui ornent l’église sont de facture contemporaine elle-aussi. Créés par Lobin, ils reflètent tout l’art des vitraux du XIXe siècle. Petite anecdote : Lobin a aussi réalisé de nombreux vitraux pour des églises de renom, comme celle de Sainte-Radegonde à Poitiers. (cf article https://1001patrimoines.wordpress.com/category/eglise-sainte-radegonde/). Reste à découvrir dans la nef et plus particulièrement vers le chœur, les traces des peintures murales qui subsistent de nos jours, témoins d’une époque passée glorieuse.

Un édifice hybride qui cache bien son jeu. Retable, vitraux, orgue et traces de peintures murales sont les quelques belles découvertes de cette ancienne église abbatiale.

Johnatan Savarit

+ d’infos : http://www.tourisme-pays-thouarsais.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s