Poitiers, Unesco ?

La ville de Poitiers a récemment déposé un dossier de candidature pour l’inscription de la ville au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Forte de ses atouts historiques et architecturaux, la ville de Poitiers espère décrocher ce label mondial. Depuis les vestiges antiques et les premières occupations préhistoriques, des nombreuses églises témoins de l’art religieux médiéval de l’époque romane, des façades exceptionnelles des hôtels particuliers type Renaissance, des quartiers XIXet XXe siècles comme l’axe mairie-préfecture, … la ville ne manque pas d’arguments et d’atouts pour cette candidature.

Et vous qu’en pensez-vous ? Est ce que Poitiers peut, selon vous, décrocher ce fameux sésame, gage d’une qualité exceptionnelle ?

A vos commentaires !

couverture picton poitiers unescoImages tirées de l’article du Picton, septembre-octobre 2013 (c-Granger).

Publicités

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Coraline dit :

    La ville de Poitiers est vraiment très belle de par son architecture, importante pour son histoire mais je ne pense pas qu’elle mérite le label Unesco. Ce n’est pas non plus une ville exceptionnelle, hors du commun comme peuvent l’être des sites emblématiques comme le Taj Mahal, la Grande Muraille de Chine ou encore la grotte de Lascaux pour n’en citer que quelques uns!

  2. Laura dit :

    Je pense que la ville de Poitiers mériterait tout à fait la labellisation UNESCO. Derrière le label il y a des enjeux très importants, notamment celui de la préservation et reconnaissance d’un site ou ici d’une ville. Prenons l’exemple du Havre ! Ca n’allait pas « de soit » d’attribuer le label à cette ville qui a été entièrement détruite lors de la seconde guerre mondiale et du coup on ose revendiquer l’esthétisme du béton.
    Même si les enjeux politiques, économiques -touristiques- sont très importants, les bénéfices d’une inscription sont plus complexes qu’avant et ne concernent plus seulement un monument mais un territoire !
    Je pense que ce qui joue avant tout c’est le plan de gestion, de développement, la valorisation… Et je me répète- je pense que Poitiers pourrait tout à fait décrocher ce sésame 😉

    1. C’est vrai que dans l’optique de la valorisation de son territoire, Grand Poitiers a du potentiel en terme d’attractivité et d’offre à la fois culturelle et touristique. Le patrimoine de la ville permet également de pouvoir asseoir son dossier (des édifices presque préhistoriques au XXe siècle, en passant par l’antique, le médiéval et la Renaissance). A voir si au vu de la concurrence des autres dossiers, Poitiers a assez de poids pour répondre aux critères de valorisation de la charte UNESCO.

    2. Nat dit :

      Je suis tout à fait d’accord pour l’exemple du Havre, c’est celui que j’avais en tête. Je pense que Poitiers a ses chances, après je suppose qu’il y a d’autres dossiers sur la table et je ne sais pas si notre belle ville peut tenir la comparaison avec d’autres cités du monde entier. En tout cas ça permettrait dans les conversations avec des gens qui ne sont pas de la région de parler d’autre chose que du futuroscope.

      Personne lambda : « ah oui Poitiers, attends ça me rappelle quelque chose, y a pas le futuroscope là-bas ? »
      Poitevin d’origine : « oui mais c’est aussi une ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco »

      >>>ça en jette, non ?

  3. Frida dit :

    Avant de faire un dossier il faudrait que la ville s’inquiète de la gestion épouvantable de son patrimoine, à commencer par leur proposition inexistante de mise en valeur des monuments : peu de visites guidées, minimalistaiton des coups donc refus de groupes, refus de visites en langue étrangères alors que des guides seraient dispo, très mauvais recrutement des guides où le potentat local marche plus que les compétences, pas d’expos, pas d’idées nouvelles depuis 10 ans…

    1. exposreview dit :

      Plutot d’accord avec ce constat. Cependant, le dossier – et qui plus est l’inscription -permettrait peut-être de dynamiser un peu l’action culturelle ! Mais encore une fois l’un n’entraîne pas l’autre, il faut une réelle volonté derrière – et ce n’est pas par manque de moyens … D’où les enjeux !

    2. Je suis en partie d’accord avec toi Frida. Malgré le fait que les visites guidées ne sont pas aussi nombreuses que nous pouvons le souhaiter, vu le patrimoine riche de la ville ; mais une chose est sûre, si tu regardes le programme « itinérance » de l’OT de Poitiers, deux VG thématiques sont programmées chaque semaine : sur les vitraux d’une église, sur le bestiaire médiéval, la sculpture, l’architecture, les grands personnages … aussi diversifiées que possible.
      Malgré également le fait d’une gestion particulière du patrimoine local, il faut néanmoins remarquer que la ville a effectué une grande campagne de mise en valeur de son patrimoine par la rénovation du centre-ville, la réfection et la restauration de façades de monuments (mairie par exemple) ou des cloches de certaines églises (Saint-Porchaire).
      Le chemin est encore long, mais je pense personnellement que la ville a du potentiel, que les pouvoirs publics changent leur manière de gérer leur patrimoine. Si le dossier de classement de la ville à l’UNESCO va jusqu’au bout, Poitiers devra mettre des choses en place ! Peut être faudra-t-il attendre la deuxième moitié de l’année 2014 voire 2015 après les Municipales.

      1. Frida dit :

        en effet y’a eu de belles restaurations, de l’hôtel de ville à l’église st Porchaire, et le patrimoine en lui-même est bien préservé, mais ça m’écœure quand les groupes de touristes se plaignent d’avoir été refusés en VG, ça m’énerve d’avoir certains guides complètement incompétents (qui n’ont aucun pb à dire que Charles VII est le descendant de Louis le Pieux) qui font du forcing pour avoir toutes les visites alors que y’a de supers nouveaux guides diplômés tous les ans qui seraient volontaires. Quand on voit en réunion de guides les personnes qui gèrent cette mise en valeur du patrimoine, ça fait mal au coeur… Donc en effet peut-etre que ce classement unesco ferrait bouger les choses mais je ne pense pas que le ville, sur un plan de gestion des touristes et proposition de visites différentes, adaptées et multilingues soit prête. Un classement unesco ça peut faire débarquer bcp de touristes et de loin, alors si on leur répond « ah bah non désolée on a aucun guide en anglais » c’est un peu la honte… ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s