Le Street art s’expose à Orléans

Nous avons testé pour vous … la visite guidée « Le street-art à Orléans »

Vous rêvez de faire le mur pendant cette période de confinement ? Faites-le avec nous en suivant notre visite street-art organisée par l’Office de tourisme d’Orléans. Dans le centre historique, au détour de bon nombre de rues, vous allez être surpris par la multitude de graffes. Cet art urbain a véritablement envahi nos rues pour le plaisir des yeux.

Rue Saint-Flou

If there’s one city where the street art took an important place in the cultural landscape, it’s Orléans. There are a lot of paintings and graffitis in the historic heart of the city. Follow we to discover this univers. Several internationally recognized artists use vacants places and spots to present their master pieces. Let’s go.

Du parvis de la cathédrale à la friche industrielle des ancienne Vinaigreries Dessaus, des rues historiques en passant par la rue des Carmes, Orléans offre un véritable terrain de jeu aux street-artistes. Chacun avec son envie, soit d’illustrer, soit de faire passer un message, soit tout simplement de remplir de poésie et de couleurs les murs parfois trop blancs du centre historique. Un pari osé mais gagné.

Du côté des anciens bâtiments industriels des Vinaigreries orléanaises, les murs autrefois délaissés retrouvent des couleurs. Cette zone est décorée de multiples fresques parfois géantes. Entre la rue de la Tour Neuve et celle de Saint-Flou, c’est un véritable musée à ciel ouvert. Jef Aérosol, l’un des pionniers en la matière de street-art, s’est particulièrement manifesté sur ces murs de pierres et de briques. Un espace dédié à la création contemporaine où chaque artiste, parfois venu de très loin, peut s’exprimer en toute liberté.

Tout le long de nos pérégrinations, le hasard nous a fait découvrir des artistes comme Mifamosa, M. Chat ou encore des jeune créateurs. M. Chat, ou de son vrai nom Thomas Vuille, mondialement connu pour ses chats jaune apportant fantaisie, optimiste, humour et nonchalance à nos environnements citadins. Il a véritablement recouvert de nombreux murs entre la fin des années 1990 et les années 2000.

Maison de M. Chat à Orléans

Mifamosa lui détourne le nom des rues en mosaïques humoristiques. Plus de 100 ont été créées et trônent au dessus des plaques officielles de la ville. Comme un véritable illustrateur de rues, son projet est à la fois ludique et didactique, prêtant souvent à sourire.

Dans l’air du temps, nombreuses sont les villes qui mettent en avant leur patrimoine d’arts de rue. Si remarquables soient-elles, Orléans tire son épingle du jeu, en octroyant à des artistes mondialement connus comme des jeunes talents un véritable terrain d’expression artistique sans précédent. Rien que dans le cœur historique, une balade spéciale « Street-Art » s’imposait alors. Et vous qu’en pensez-vous ? Osez parcourir les rues en levant les yeux et en cherchant partout les traces artistiques de cet art urbain. A votre tour !

Certaines oeuvres avec beaucoup d’humour, s’appuyant sur le mobilier urbain…

Johnatan Savarit

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Paquerite dit :

    Bonsoir,
    C’est magnifique, je vous remercie pour ces images, j’adore le street-art !!
    et la dernière image 😉 TOP
    Bonne soirée
    Corinne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s